HamsterRun

De Wiki LOGre
Aller à : navigation, rechercher
Langue : Français

Projet réalisé par fma38.

En cours

Présentation

Le but de ce projet est de réaliser une souris ergonomique de type RollerMouse.

Généralités

Cette souris semble fonctionner avec un capteur optique comme celui des souris standards. Mais au lieu que ce soit le capteur (souris) qui se déplace sur un plan (table), c'est un cylindre qui tourne et translate devant le capteur, qui, lui, est fixe. Le résultat est le même : à son échelle, le capteur voit défiler une petite portion de plan, et peut en déterminer la direction.

Une solution toute simple est donc de désosser une souris optique classique, et d'installer le capteur (et l'optique qu'il y a devant) à l'envers, dirigé vers le haut. Au dessus, on installe un bout de tube coulissant sur une barre, et le tour est joué !

Ici encore, n'en déplaise à Bruno, l'impression 3D va permettre de faire des miracles ;o)

Prototypes

Première version

Pour ce premier proto, j'ai démonté une souris DELL ; la barre, gracieusement mise à disposition par Mike, est un morceau de stub chromé diam. 8mm ; le cylindre, lui, est un tube en alu 8/10, recouvert de gaine thermo.

Les boutons de la souris ont été démontés et soudés sur une platine à pastilles, et reliés au PCB d'origine.

20D-img 32450.jpg

Le résultat est très encourageant : ça marche vraiment nickel ! L'alu coulisse parfaitement bien sur la barre chromée, sans risque de grippage. Le diamètre (10mm) est sans doute un poil faible, mais il suffira de manchonner avec un second tube 10/12. À noter que du tube de cuivre (plomberie) peut encore améliorer le glissement.

Bon, le proto n'est pas franchement ergonomique, car trop haut par rapport au clavier ! Une seconde étape va consister à revoir le montage mécanique de cette version.

Seconde version

Pour simplifier l'intégration, une idée est d'utiliser une souris verticale, où le PCB comportant le capteur optique et le PCB supportant les boutons sont distincts. C'est par exemple le cas avec cette souris verticale Anker, qui ne coûte que 13€ (version filaire).

Il suffira alors d'installer ces PCB aux endroits stratégiques, grâce à des pièces imprimées en 3D.

P1000115.JPG

Voici ce que ça donne :

20170629 181712.jpg

Troisième version

L'utilisation du PCB d'une souris désossée reste quand même un peu casse-pieds. D'autre part, comme le chip s'interface directement sur le bus USB, on n'a aucun moyen de contrôler quoi que ce soit.

À priori, on trouve encore, en chine, des vieux stocks de chips capteurs et leur optique associée. Ces chips s'interfacent en SPI, ce qui permet de les utiliser avec un Teensy paramétré en émulation de souris. On a alors tout loisir de créer une souris sur mesure, avec autant de boutons qu'on veut, et, surtout, la possibilité de les disposer comme on veut, et de les déporter où on veut.

Commande de ces chips en cours... Commande reçue !

Proto à tester, basé sur un ADNS-5050 et son optique, ADNS-5100-001 :

ADNS-5050 ADNS-5100-001.png

Pour le moment, pas de PCB, les divers composants et pièces seront collés, et le câblage 'en l'air'.

Ce proto va également permettre de tester la mesure d'avance de filament d'imprimante 3D, d'où le socle supplémentaire pour guider le fil.

Réflexion diverses

  • guidage du cylindre extérieur sur la barre chromée avec des paliers imprimés :
    • ça marche relativement bien avec du bête PLA
    • le tribo-filament IGUS glisse mieux, mais il y a quand même un phénomène de slip-stick gênant
  • guidage avec des coussinets bronze :
    • ça marche nickel ! Plus de slip-stick.

Liens